Justine & Yves Sergent

Justine et Yves Sergent auront vécu plus de vingt ans d’une vie commune intense. Après l’obtention de son Ph.D. en 1982, Justine Sergent est rapidement devenue une figure de proue des neurosciences cognitives et l’une des scientifiques les plus respectées sur la scène internationale. Pendant ce temps, Yves Sergent a pratiqué sa profession de psychologue tout en appuyant de façon active les travaux de sa femme. Leur entière complicité s’est tragiquement mesurée le 12 avril 1994 lorsqu’ils ont été trouvés tous deux sans vie. Ce geste ultime a été posé dans le contexte de leur carrière scientifique qui avait basculé dans l’incohérence et la malveillance. La communauté scientifique internationale se souvient de Justine et Yves Sergent comme d’un couple indissociable et de Justine Sergent comme d’une théoricienne et une méthodologiste hors pair. Ses travaux sur l’organisation du cerveau pour la cognition commandent encore aujourd’hui respect et admiration.

 

« I had a rich and intense life, but there comes a point when one can no longer fight and one needs a rest. It is this rest that my husband, who had supported me in all aspects of my activities and my life, and myself have decided to take. »

Montréal
April 10, 1994
Justine Sergent